Quel outil pour une destruction mécanique des couverts ?
Cultures , Couverts végétaux
Quel outil pour une destruction mécanique des couverts ?
Pour préserver la structure des sols et limiter le recours aux intrants, la destruction mécanique des couverts végétaux est fortement encouragée ! Pour faire un choix entre les différentes méthodes, il faudra prendre en compte l’espèce de couvert et déterminer si l’on souhaite travailler ou non la terre lors du passage. On fait le point sur 3 outils : le rouleau Dal-Bo, le déchaumeur à disques Lemken Heliodor et le broyeur Gyrax.
18/11/2022
4 min

Le rouleau FACA de Dal-Bo pour une destruction sans travail du sol, idéal avant semis direct.

Le rouleau FACA est compatible avec tous les itinéraires techniques, en particulier avant un semis direct car il dévitalise le couvert sans travailler le sol. Equipé de 16 à 32 disques de 510 mm de diamètre, le rouleau couche le couvert et le blesse sans remuer la terre afin d’éviter la mise en germination.

Cette méthode est efficace sur des couverts très développés et fragiles (ex : céréales à floraison, légumineuses à port dressé type féverole…) alors qu’elle le sera moins sur des petits couverts volubiles (vesce, graminées…) ou des repousses. Pour augmenter l’efficacité du passage, le rouleau doit être utilisé pendant une gelée de façon à porter une action plus agressive. Celui-ci peut aussi être lesté avec de l’eau ou des masses additionnelles. Le semis pourra ensuite être effectué en direct, dans le sens de roulage.

Le déchaumeur à disques Lemken Heliodor pour un travail du sol simplifié (TCS), idéal en non-labour.

Parmi les techniques de conservation des sols, on retrouve la destruction mécanique des couverts associée à un travail du sol, sans pour autant le labourer. Pour mettre en œuvre cette pratique, le déchaumeur à disques Lemken Heliodor s’avère être un outil adapté même sur couvert non-broyé et permet un travail du sol à grande vitesse. L’avantage de cet outil est qu’il permet un broyage couplé à une incorporation du couvert en un seul passage. Sur couvert très développé, un 2ème passage sera cependant bénéfique.
Article réservé à nos adhérents.
Cette information technique est réservée aux adhérents de la coopérative Unéal.
Connectez-vous pour afficher le contenu de cet article.